Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
Mandat Confiance / Exclusivité
Groupe CENTURY 21 Alpimmo en région RHONE-ALPES

le projet de halles gastronomiques !

Publiée le 20/12/2019

La Halle Jean Bouin, située en basse-ville, sera prochainement réhabilitée pour accueillir un marché couvert de produits de qualité du terroir drômois et ardéchois. Confié à l'opérateur Atrium, l'aménagement du bâtiment permettra d'accueillir une vingtaine de loges avec des commerces variés du type fleuriste, bar, cave à vin, pâtisserie, crémerie, primeur, boucherie, épicerie fine, boulangerie, poissonnerie, traiteur, glacier…

UN PROJET DE 2.2 MILLIONS D'EUROS

Si à l’heure actuelle, la halle Jean Bouin est mise à la disposition d'un club d'escalade et le reste du tènement constitue un parking public, demain le site prendra la forme de halles gastronomiques. L'opérateur spécialisé Atrium s’apprête à investir 2,2 millions d'euros pour rénover le bâtiment existant et créer un lieu de consommation agréable en entrée de ville.

Concrètement, le projet présenté consiste à :

  • rénover totalement le bâtiment existant, selon les préconisations de l’Architecte des Bâtiments de France, pour y installer une vingtaine de loges proposant des produits du terroir sélectionnés en partenariat avec l’association Valence en Gastronomie,
  • aménager les abords du bâtiment pour y créer un espace de vie (place végétalisée et mobilier urbain), favoriser le déplacement multimodal, concevoir des liaisons entre les modes doux et les flux existants et stationner à proximité

 

DEMOLITION DE LA PISCINE JEAN BOUIN 2020

Plus largement, ce projet de halles gastronomique s'inscrit dans le cadre de la revalorisation de la basse-ville avec la démolition de la piscine Jean Bouin en 2020, la réhabilitation de la voirie, le projet de desserte ville basse/coeur de ville en mode doux, le projet d’aménagement de l’îlot Pérochon, de l’EHPAD Marie France Préault (décembre 2020), de l’hôtel (privé) et le tracé de la Viarhona.

Le nombre de places de stationnement public sera préservé mais la libération de certains espaces permettra de végétaliser la basse ville, d’y accueillir de nouvelles activités et donc de renforcer l’attractivité de cette entrée de ville trop longtemps délaissée.

LES OBJECTIFS EN BREF 

  • Créer un pôle de consommation en entrée de ville avec des espaces de détentes végétalisés, des espaces de stationnement pour accéder aux équipements et un cadre de vie plus agréable pour tous,
  • Renouveler l’attractivité du quartier en lien avec la halte fluviale, la Viarhôna, le Musée de Valence et le cœur commerçant et renforcer le lien avec le centre-ville historique,
  • Renforcer l’attrait touristique de la ville en lui conférant une image dynamique, axée sur la gastronomie et le terroir.
Notre actualité